Aimia annonce sa nouvelle stratégie de consolidateur sur les marchés de la fidélisation et des voyages

Faits saillants

  • Adopte un nouveau plan d'affaires stratégique dont l'objectif premier consiste à devenir un consolidateur de premier plan sur les marchés de la fidélisation et des voyages
  • Annonce l'approbation par le conseil d'une importante offre publique de rachat en vue de racheter jusqu'à 150 millions de dollars de ses actions ordinaires
  • William McEwan assume la fonction de président du conseil d'administration
  • Annonce des changements à la composition du conseil au terme d'une planification de la relève structurée à la suite de la réalisation de la transaction d'Aéroplan et de l'achèvement de l'examen stratégique
  • Steven Leonard est nommé chef de la direction financière

MONTRÉAL, le 28 mars 2019 /CNW Telbec/ - Aimia Inc. (TSX: AIM) a annoncé aujourd'hui que son conseil d'administration, par l'intermédiaire d'un comité spécial d'administrateurs indépendants (« comité spécial »), avait achevé l'évaluation précédemment annoncée de l'orientation stratégique future et des priorités en matière de répartition du capital de la société. La recommandation du comité spécial voulant qu'Aimia fasse évoluer sa position sur les marchés en pleine croissance de la fidélisation et du voyage au moyen d'une combinaison de croissance interne et de fusions et d'acquisitions sectorielles a été acceptée et approuvée par le conseil d'administration comme représentant le scénario optimal le plus susceptible de générer les rendements les plus intéressants parmi la vaste gamme d'options envisagées.

Le plan d'affaires stratégique présenté aujourd'hui prendra appui sur les solides plateformes existantes d'Aimia, une expertise et une expérience inégalées dans l'industrie, une capacité à générer des améliorations opérationnelles de même que sur son excellente liquidité, son capital prêt à être utilisé et son approche à long terme.

Le comité spécial a entrepris un examen exhaustif et approfondi en collaboration avec la direction et des conseillers sectoriels et financiers. Le comité spécial a examiné les avantages concurrentiels et les actifs d'Aimia ainsi que la capacité de la société à réaliser chaque option stratégique compte tenu des possibilités qu'offre le marché.

Orientation stratégique future

Les marchés de la fidélisation et du voyage sont vastes et en pleine croissance. Au cours des trois dernières décennies, les adhésions aux programmes de fidélisation ont connu une croissance annuelle dans les deux chiffres. Les consommateurs nord-américains comptent maintenant près de 4 milliards d'abonnements à des programmes de fidélité - les secteurs du commerce au détail, du voyage et des services financiers représentant 88 % des abonnements à des programmes de fidélité aux États-Unis et 80 % au Canada1. D'autres secteurs et programmes d'abonnement gagnent également du terrain. Les départs pour des voyages internationaux sont passés de 0,7 milliard à 1,6 milliard2 au cours des deux dernières décennies alors que les voyages sont maintenant à la portée d'un plus grand nombre de consommateurs, ce qui en fait une industrie riche mais fragmentée qui représente plus de 10 % du PIB mondial lorsque l'on tient compte des retombées directes et indirectes3. Il s'agit également de l'une des industries dont la croissance est la plus rapide alors que plus de 30 milliards de dollars ont été investis dans des entreprises en démarrage dans le secteur du voyage en 20174.

Aimia se concentrera sur la croissance des bénéfices en maximisant le rendement des investissements existants de la Société dans le domaine des primes-voyages (Club Premier et BIG Loyalty), en améliorant le rendement des actifs de solutions de fidélisation existants (Solutions de connaissances et de fidélisation et les activités canadiennes de solutions de fidélisation) et en déployant du capital pour regrouper le sous-secteur des solutions de fidélisation ainsi que d'autres sous-secteurs au sein des secteurs plus vastes de la fidélisation et du voyage. Une approche sectorielle et pragmatique nous permettra de nous différencier de la concurrence et, si elle est exécutée efficacement, augmentera le rendement à long terme du capital déployé.

« Au terme de l'analyse exhaustive entreprise par le comité spécial en collaboration avec la direction, nous avons la ferme conviction qu'une occasion exceptionnelle se présente à Aimia à ce stade de l'évolution des secteurs de la fidélisation et du voyage. Un solide bilan, la capacité de réagir rapidement et notre expertise unique dans le secteur de la fidélisation et du voyage permettront à Aimia de se distinguer comme acquéreur ou investisseur stratégique sur ces marchés à long terme, alors que les actifs fiscaux de la société peuvent fournir une valeur ajoutée aux acquisitions », a déclaré M. McEwan, nouveau président du conseil d'administration.

« Notre stratégie de répartition du capital s'articulera autour de deux volets : le remboursement du capital aux actionnaires et le maintien d'une souplesse financière suffisante pour mettre en œuvre notre stratégie, laquelle devrait générer de très solides rendements pour la société et ses parties prenantes. » 

Faire évoluer l'entreprise en exploitation actuelle d'Aimia

Actuellement, Aimia est un fournisseur mondial de solutions de fidélisation, reconnu et offrant une gamme complète de services à plusieurs marques parmi les plus importantes au monde dans les secteurs de la vente au détail, des PCE, du voyage et des services financiers, certaines relations avec les clients remontant à 30 ans.

La mise en place de solides assises pour ses entreprises de fidélisation existantes sera essentielle pour que la société devienne rentable au cours de 2020. À cet égard, la société accélérera sa transformation en mettant en œuvre un plan visant à simplifier ses activités restantes et à la rendre plus efficiente au moyen d'une structure d'exploitation allégée et adaptable et dont l'échelle des activités est conçue pour devenir rentable.

Une offre de service simplifiée, de nouvelle génération et axée sur la technologie continuera d'aider les clients à relever les réels défis que présente la fidélisation des clients. Les charges d'exploitation devraient diminuer davantage en 2019 en raison des initiatives en cours visant à rationaliser les systèmes d'exploitation de la société, à regrouper l'immobilier et à réévaluer les besoins technologiques. Le fait de mettre l'accent sur la prestation de services aux clients mondiaux dans plus de 32 pays à partir d'un nombre réduit de centres clés contribuera à la réduction prévue de 25 % de l'effectif total d'Aimia, qui devrait passer à environ 550 employés d'ici la fin de 2019.

Rechercher des occasions d'investissement sur le marché des solutions de fidélisation

La société a l'intention de rechercher des possibilités d'acquisitions initiales complémentaires qui augmentent le BAIIA dans le domaine des solutions de fidélisation et qui, une fois exécutées et intégrées, devraient accélérer un retour à la croissance et générer des synergies avec ses activités existantes, et où Aimia pourrait tirer profit de ses actifs fiscaux.

Jeremy Rabe, chef de la direction d'Aimia, a déclaré : « Nous sommes déjà en pleine transformation de notre entreprise de solutions de fidélisation, et nous nous concentrons sur notre meilleure technologie et nos meilleurs clients, pour favoriser un retour à la rentabilité à partir d'une source stable de revenus. La prochaine étape consistera à ajouter des nouveaux clients et des entreprises rentables au moyen d'acquisitions complémentaires, en tirant parti des synergies entre nos ressources existantes de prestation de services aux clients et nos plateformes technologiques. »

« Les solutions de fidélisation étant sur le point de connaître le même type de consolidation que ce que nous avons vu dans le secteur plus large des services de marketing au cours des deux dernières décennies, nous percevons une occasion unique pour Aimia d'agir comme agent de changement au sein de ce sous-secteur en pleine croissance d'une valeur de 2 milliards de dollars5. »

Chercher à conclure de futures transactions dans des sous-secteurs additionnels

Dorénavant, Aimia ciblera un nombre limité de sous-secteurs additionnels au sein du secteur de la fidélisation et du voyage à des fins de consolidation.

Les connaissances sectorielles approfondies acquises par Aimia pendant ses nombreuses années à titre d'exploitant, la notoriété de sa marque et l'étendue de son réseau continueront de générer des occasions importantes de conclure des opérations d'acquisition et permettront à Aimia de trouver des façons uniques de créer de la valeur alors qu'elle participe aux fusions et acquisitions dans ses deux principaux secteurs d'activité.

 « À mesure que nous aurons du succès à consolider des solutions de fidélisation, nous chercherons à reproduire notre modèle d'affaires dans d'autres sous-secteurs de la fidélisation et du voyage. Il s'agit d'industries qui ont connu une croissance dans les deux chiffres au cours des trois dernières décennies, qui ont créé un certain nombre d'entreprises et qui, à notre avis, seront des cibles intéressantes pour Aimia », a déclaré Jeremy Rabe

La société suivra un processus d'investissement discipliné comportant quatre étapes principales pour cibler des sous-secteurs additionnels :

  • cibler les sous-secteurs en croissance dans le domaine de la fidélisation et du voyage qui sont fragmentés et mûrs pour une consolidation;
  • repérer et acquérir les actifs dans les sous-secteurs ciblés qui peuvent servir de plateforme pour des investissements et une croissance supplémentaires;
  • choisir et ajouter des acquisitions complémentaires dans chaque sous-secteur qui seront immédiatement relutives pour le BAIIA rajusté;
  • dégager les synergies d'acquisitions complémentaires pour accroître les bénéfices

Principes de répartition du capital et approbation d'une importante offre publique de rachat de 150 millions de dollars

Pendant les délibérations du comité spécial, Aimia a élaboré un ensemble de principes rigoureux pour encadrer ses décisions en matière de répartition du capital et d'investissement. Une structure de gouvernance solide et un processus visant le déploiement du capital sont mis en place pour s'assurer que le capital est affecté aux investissements qui devraient générer des rendements qui dépassent amplement les faibles coûts du capital de la société.

Le conseil d'administration s'est également prononcé sur les priorités immédiates de la société en matière de répartition du capital en approuvant une importante offre publique de rachat pouvant atteindre 150 millions de dollars en vue du rachat d'une partie de ses actions ordinaires en circulation à des fins d'annulation. La société prévoit lancer officiellement l'importante offre publique de rachat d'ici la mi-avril 2019 et la date d'expiration devrait tomber avant la fin de mai 2019. De plus amples renseignements seront donnés au cours des prochaines semaines.

La direction et le conseil d'administration d'Aimia examineront la stratégie de la société de manière continue dans l'objectif d'augmenter la valeur à long terme pour les actionnaires. Malgré la fin officielle du processus d'examen stratégique, le conseil demeure attaché à créer de la valeur pour la société et il examinera les occasions qui pourront se présenter dans l'avenir, y compris d'éventuels remboursements supplémentaires aux actionnaires, en fonction de l'ensemble des faits et des circonstances qui prévaudront à ce moment.

Mettre le conseil et la direction au diapason des changements apportés à l'orientation stratégique

Après la conclusion de la transaction d'Aéroplan, l'achèvement de l'examen stratégique et la publication des résultats de la société pour l'exercice clos le 31 décembre 2018, et conformément à l'engagement exprimé par Aimia de renouveler le conseil et d'évaluer de manière continue la taille appropriée du conseil, la société a annoncé aujourd'hui des changements à la composition de son conseil et à la présidence de ses comités, ainsi que des changements à l'équipe de direction de la société. Elle annonce également son intention de recommander une réduction de la taille du conseil en prévision de l'assemblée générale annuelle de la société, qui devrait se tenir le 28 juin 2019.

Robert E. Brown, président du conseil de la société depuis 2008, a informé la société de sa décision de quitter le conseil, avec prise d'effet le 28 mars 2019. William McEwan, qui est membre du conseil d'administration d'Aimia depuis 2016, prendra la relève à titre de président du conseil.

M. McEwan compte plus de 35 années d'expérience dans les industries des épiceries au détail et des produits de consommation emballés, dont près de 12 années à titre de président et chef de la direction de Sobeys Inc. et de membre du conseil d'administration de sa société mère, Empire Company Limited. Sous sa gouverne, la valeur de Sobeys est passée de 9 milliards de dollars à 17 milliards de dollars. Depuis qu'il a pris sa retraite de ce poste, il a partagé son expérience avec un certain nombre de conseils à titre d'administrateur, notamment comme vice-président du conseil de supervision d'Ahold Delhaize, le groupe néerlandais spécialisé dans le commerce au détail alimentaire international.

Roman Doroniuk, administrateur de la société depuis 2005, se retirera également du conseil à compter du 28 mars 2019 après avoir agi à titre de président du comité d'audit, des finances et du risque de la société pendant près de 14 ans. Robert (Chris) Kreidler, qui s'est joint au conseil d'Aimia en 2017, assurera la présidence du comité d'audit, des finances et du risque.

Chris Kreidler a occupé plusieurs postes de haute direction financière dans plusieurs sociétés prestigieuses, dont six ans à titre de vice-président exécutif et chef des finances de Sysco Corp jusqu'en 2015. Avant de se joindre à Sysco, il a été vice-président exécutif, chef des finances et du service client pour C&S Wholesale Grocers, ainsi que vice-président principal, Stratégie d'entreprise et trésorier chez Yum! Brands. 

« À titre de membres de longue date du conseil, MM. Brown et Doroniuk ont été des gardiens consciencieux des intérêts des parties prenantes. Ils ont guidé Aimia à travers de nombreux changements au fil des ans et ils légueront à la société un bilan solide et une stabilité financière, ce qui lui permettra de s'engager en toute confiance dans une nouvelle orientation stratégique », a déclaré M. McEwan.

« Au nom du conseil d'administration et de la société, je souhaite remercier chaleureusement MM. Brown et Doroniuk pour leur leadership et leur dévouement ».

Avec la nomination de M. McEwan à titre de président du conseil d'administration, la société a nommé Thomas Gardner comme président du comité des ressources humaines et de la rémunération pour remplacer M. McEwan.

M. Gardner s'est joint au conseil d'Aimia en 2016. Il a passé 15 ans au sein de Reader's Digest Association, Inc. (maintenant appelée Trusted Media Brands, Inc.) dans une variété de rôles de direction en exploitation, notamment à titre de vice-président directeur, président de Reader's Digest International et président de North American Books & Home Entertainment. M. Gardner a été auparavant administrateur de Dex Media et de la société qui l'a précédée, SuperMedia.

Après avoir aidé la société à traverser une période de transition difficile, Mark Grafton, qui est présentement chef de la direction financière, quittera la société. M. Grafton a joué un rôle important au sein de la société depuis qu'il a joint ses rangs en 2007, occupant divers postes de cadre supérieur dans le domaine des finances à partir du Royaume-Uni. Il se consacrera pleinement à ses fonctions jusqu'en mai 2019 pour assurer une transition en douceur.

Aujourd'hui, le conseil a nommé Steven Leonard, qui occupe actuellement le poste de vice-président des finances et chef comptable, comme chef de la direction financière avec prise d'effet à compter de mai 2019.

Dans ses fonctions actuelles, M. Leonard est chargé de l'information financière et de la fiscalité d'Aimia. M. Leonard s'est joint à Aimia en juin 2010 et a occupé divers postes de direction financière relevant du chef de la direction financière. Avant de se joindre à Aimia, M. Leonard a occupé des postes de direction en finances chez Air Canada, Vivendi et Seagram. M. Leonard possède de l'expérience dans tous les aspects de la finance et se spécialise dans la transformation, la planification stratégique et les fusions et acquisitions. Il a travaillé au sein de grandes entreprises où il a occupé des postes au niveau des affaires internes et de l'exploitation, et il a acquis de l'expérience internationale en travaillant à New York et à Paris. M. Leonard représente Aimia au conseil d'administration de Premier Loyalty & Marketing (PLM). Il est diplômé de l'université Concordia et est comptable professionnel agréé.

« La vaste expérience acquise par M. Grafton au cours de ses 12 années chez Aimia a constitué un atout incroyable lors de ma première année à titre de chef de la direction, alors que nous élaborions une nouvelle stratégie. Il a agi comme chef de la direction financière pendant une période de changements importants, aidant à produire un ensemble solide de résultats pour 2018 tout en jouant un rôle clé dans les négociations relatives à la vente d'Aimia Canada. Nous lui souhaitons tout le succès possible pour cette nouvelle étape de sa carrière », a déclaré le chef de la direction Jeremy Rabe.

« Nous sommes ravis que M. Leonard assume la fonction de chef de la direction financière. Il mettra à profit ses compétences clés et sa connaissance approfondie de la structure de la compagnie et des questions fiscales qui seront cruciales à ce stade-ci de l'histoire de la société. »

À propos d'Aimia

Aimia Inc. (TSX : AIM) est un consolidateur dans le secteur de la fidélisation et du voyage axé sur l'accroissement des bénéfices au moyen de ses investissements existants et du déploiement ciblé de capital dans le sous-secteur des solutions de fidélisation et autres sous-secteurs des marchés de la fidélisation et du voyage, qui sont en rapide expansion.

Ses investissements dans les programmes de fidélisation‑voyage comprennent le programme Club Premier au Mexique, qu'elle contrôle conjointement avec Aeroméxico par l'intermédiaire de son investissement dans PLM, et un investissement avec Air Asia dans la compagnie de technologie de l'information spécialisée dans le domaine du voyage Big Life, l'exploitant de BIG Loyalty.

Aimia exploite également une entreprise de solutions de fidélisation, qui est un fournisseur mondial de solutions de fidélisation de nouvelle génération reconnu et offrant une gamme complète de services à plusieurs marques parmi les plus importantes au monde dans les marchés verticaux de la vente au détail, des PCE, du voyage et des services financiers.

Pour en savoir plus sur Aimia, visitez www.aimia.com/fr.

Notes

  1. Données sur les abonnements aux programmes de fidélité provenant de LoyaltyOne, 2017 COLLOQUY Loyalty Census
  2. Données provenant de World Tourism Organization, Yearbook of Tourism Statistics, Compendium of Tourism Statistics and data files, 1997-2017.
  3. World Travel and Tourism Council, Economic Impact 2018.
  4. Données provenant de Phocuswright, citées dans le document de Deloitte intitulé, Moving the global travel industry forward, 2017.
  5. Accuray, Loyalty Landscape, Avril 2017.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs. Ces derniers se reconnaissent à l'usage de termes tels que « prévoir », « croire », « pouvoir », « estimer », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « planifier », « projeter » et à l'emploi d'autres termes semblables, notamment à la mention d'hypothèses. Ces énoncés peuvent porter, par exemple, sur des stratégies, des attentes, des activités prévues ou des mesures à venir, sans s'y limiter.

De par leur nature, les énoncés prospectifs partent d'hypothèses et sont soumis à d'importants risques et incertitudes. On ne peut se fier aux prévisions, prédictions ou énoncés prospectifs en raison notamment de la nature évolutive des événements externes et des incertitudes auxquelles les activités et la structure de l'entreprise sont soumises en général. Les résultats réels pourraient se révéler très différents des résultats exprimés dans les énoncés prospectifs pour de nombreuses raisons, y compris, sans s'y limiter, le fait que l'entreprise d'Aimia, les résultats d'exploitation qui en découlent et les risques associés à celle-ci sont très différents après la vente d'Aimia Canada Inc., l'exécution du nouveau plan stratégique, les risques d'investissement, les risques liés aux partenariats d'investissement, la dépendance envers le personnel clé, le cours et le volume de négociation des actions ordinaires et des actions privilégiées, la concurrence au sein de l'industrie, le défaut de protéger les droits de propriété intellectuelle, les interruptions technologiques et l'incapacité à utiliser des logiciels tiers et de recourir à la sous-traitance, les questions réglementaires - la protection des renseignements personnels, le défaut de protéger les bases de données, la cyber sécurité et la protection des renseignements personnels des consommateurs, l'incertitude quant à la déclaration ou au paiement de dividendes sur les actions ordinaires ou les actions privilégiées, les pertes fiscales, les interruptions dans l'industrie du transport aérien et des voyages, les changements dans le secteur du transport aérien et l'augmentation des coûts des compagnies aériennes, les activités à l'étranger, les fluctuations des taux d'intérêt et des taux de change, les conditions du marché de détail et la conjoncture, les poursuites judiciaires, l'audit par les autorités fiscales, ainsi que les autres facteurs précisés dans le dossier de divulgation publique d'Aimia déposé auprès des instances de réglementation des valeurs mobilières canadiennes. Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes témoignent des attentes d'Aimia au 28 mars 2019 et sont susceptibles de changer après cette date.

Toutefois, Aimia n'a aucunement l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit en raison d'une nouvelle information, d'événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé en vertu des règlements en valeurs mobilières applicables.

 

SOURCE AIMIA

Pour plus de renseignements: Pour les demandes des médias et des investisseurs - Aimia : Karen Keyes, 647 459-3506, karen.keyes@aimia.com